entete

ssc

2010

  1. Syed Ali Khayam
  2. Armando Borrero Molina
  3. Samir Otmane
  4. Bruno Tuffin
  5. Sebastien Le-Beux
  6. Ikhlef Bechar

isstbligne

1. Syed Ali Khayam

VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2009

Titre : Intelligent Multimedia Coding over Oblivious Networking Protocols: A Case for a Cross Layer Multimedia Architecture

National University for Sciences and Technologies (NUST, Pk)

Syed Ali Khayam has a PhD degree in Electrical Engineering from Michigan State University. Since February 2007, he has been serving as an assistant professor at the School of Electrical Engineering & Computer Science (SEECS), National University of Science and Technology (NUST), Pakistan. He is the fou00nding directo0r of the Wireless and Secure Networks (WiSNet) Research Lab at NUST-SEECS [http://wisnet.seecs.edu.pk]. His research interests include analysis and modeling of statistical phenomena in computer networks, network security, cross-layer design for wireless networks, and realtime multimedia communications. Dr. Khayam has over 50 publications in some of the most prestigious conferences and journals in his areas of interest. He has received research awards from Nokia Research, Korean Research Foundation and Pakistan National ICT R&D Fund. He also offers consultancy services to Silicon Valley based technology companies. He currently has 3 patents pending at USPTO. He has also indigenously drafted and filed 3 patents with IPO-Pakistan. He has recently co-founded a startup company to develop a product to classify encrypted peer-to-peer traffic.

khayam

Résumé (en anglais)

Packets transmitted over wireless channels experience unpredictable and time-varying errors due to attenuation, interference, noise, contention and mobility. Multimedia content contains some inherent resilience against errors and losses. Moreover, recent multimedia coding standards support intelligent error concealment and resilience options designed to mitigate the affect of channel errors on multimedia quality at a wireless receiver. However, the underlying protocols in an IP stack are completely oblivious of these error recovery features and continue to drop all corrupted packets without regard to the number and location of errors in such packets. It has been shown that distortion in the multimedia quality at a wireless receiver can be substantially decreased if corrupted packets, instead of being dropped, are relayed to the receiver's multimedia application. The application can then decide to retain, drop or recover these packets. In this talk, I will present a receiver-based cross-layer wireless multimedia framework that makes the lower layer networking protocols aware of the constraints of multimedia communication and relays corrupted packets to the application layer. This framework, generically referred to as Header Estimation, ignores packet payload errors at the receiver and estimates transmitted headers to relay corrupted packets to the receiver's multimedia application. These corrupted packets are then recovered using Forward Error Correction (FEC). For performance evaluation of the header estimation framework, I will focus on two important classes of MAC-layer wireless channels, namely High-order Markov and Multifractal Wavelet (MWM) channels. From a protocol perspective, I will compare performance with two prominent multimedia transport protocols, namely UDP and UDP-Lite. We will first discuss FEC redundancy lower bounds on UDP, UDP-Lite and ideal header estimation. Comparison of these bounds reveals that for any realistic wireless system, the minimum expected FEC redundancy required by header estimation is always lower than UDP and UDP-Lite. Then I will present a practical estimation-theoretic methodology to achieve near-ideal header estimation. Trace-driven video simulations at varying data rates of an 802.11b LAN will be used to demonstrate that the proposed methodology provides significantly better throughput and multimedia quality than UDP and UDP-Lite.

Télécharger la présentation

HAUT

isstbligne

2. Armando Borrero Molina

VENDREDI 23 OCTOBRE 2009

Titre : Specialized Network Algorithms

Université de Los Andes (Venezuela)

I am currently an Associate professor at the Engineering Faculty of the University of Los Andes, Mérida, Venezuela, where I have been working since 1994. I am an Associate Researcher at the Telecommunications Engineering Group, GITEL, and Associate Investigator at the Investigation Centre in Human Sciences, HUMANIC, Advisor in Statistics Area, and at the Applied and Experimental Chemistry Group, QUEXA, Advisor in Simulation Area; all of these Researching Groups are linked to the University of Los Andes, Mérida, Venezuela. Since July 2009, I have been working at the Technical University of Denmark, DTU, in the Department of Photonics Engineering, doing joint research with the Metro-Access and Short Range Systems Group, as a Guest Professor. I am Advisor of the National Center of the Development and Researching of Telecommunications (CENDIT), Venezuela, Member of the National Committee for the Development of Optical Technologies Projects of the Telecommunications Researching and Development Fund (FIDETEL), Ministry of Science and Technology, Venezuela, Member of the Committee of Seminars in Foreign Countries at Scientific, Technical and Humanistic Development Counsel, University of Los Andes, Mérida, Venezuela. I was also during some years, Head of my Department, (Department of Humanistic and Applied Sciences) at the Faculty of Engineering, University of Los Andes.
I got the Degree of Doctor in Informatics, in the University of Versailles, France, where I worked with Simulation of All-Optical Networks, using Deflection Routing. I got the Degree of Master of Sciences in Business Administration and the Speciality in Statistics, in the University of Los Andes, Mérida, Venezuela. I am Systems Engineering from the same university. I have been Advisor of several Master Project Thesis, undergraduate thesis and Jury of both kinds of projects in various universities in Venezuela. My Research Area concerns techniques and technologies for the generation, transport and routing of packages for all-optical telecommunication networks. It also concerns the performance assessment of all-optical networks, analysis of routing methods for information packages transmitted through these networks, characterisation of traffic supported by them, their topologies, quality of service and the establishment of access control to this kind of networks. I have developed some algorithms to route the information packages in all-optical networks. Besides, I have also researched in the area of informatics, simulation, as well as in the statistical analysis of data and computer programming. Recently I have been working with the interconnection of Metro and Access Networks, focused mainly on developing and applying algorithms for integrating both levels and trying of improving the routing and information exchange functionalities between networks. I am also working in resource optimisation by applying new strategies that could exploit this information exchange to realize enhanced network efficiency and robustness.

Résumé (en anglais)

Ever-increasing customer demand for new broadband applications requires the implementation of smarter strategies for routing and information exchange among networks. I believe that the bottleneck which currently exists at nodes interconnecting Metro and Access networks can be resolved by using more intelligent algorithms, such as the classical "scale routing". New approaches to tackling this problem have recently been investigated by various groups,making this one of the new "hot"topics in the community.Since last semester,I have been looking at the interconnection of Metro and Access networks, specifically in developing and applying algorithms for integrating both levels and looking for ways to improve the routing and information exchange among networks. Nowadays, I am also working in resource optimization with the application of new strategies that consider the information exchange mentioned above. I hope to open the door to new research horizons in this topic by illustrating, in a short talk, the vast potential offered by the development of specialized network algorithms that can be tailored to the specific needs of current and developing optical communications networks.

Télécharger la présentation (1)

Télécharger la présentation (2)

HAUT

isstbligne

3. Samir Otmane

VENDREDI 4 DECEMBRE 2009

Titre : Assistance à l'interaction homme systèmes complexes en réalité virtuelle et augmentée

Laboratoire IBISC, Université d'Evry (France)

Samir Otmane est Maître de Conférences en génie informatique à l'Université d'Evry Val d'Essonne. Il a travaillé sur la problématique d'assistance à la téléopération de robot via Internet en mettant en œuvre le premier système de réalité augmentée pour la téléopération de robot via Internet en 1998 (projet ARITI). Ses travaux de recherche actuels portent sur la Réalité Virtuelle & Augmentée et le Télétravail Collaboratif. Il s'intéresse essentiellement à la proposition de modèles, de techniques et des architectures logicielles pour l'assistance à l'interaction homme système complexes (artificiels ou issue du vivant). Il participe activement à de nombreux projets de recherche (européens, nationaux et industriels).

khayam

Résumé

Travailler ou télé-travailler avec des systèmes complexes implique une forte concentration des utilisateurs, ce qui induit une forte augmentation de la charge cognitive liée généralement aux retards de transmission ou à la complexité des tâches à réaliser. Cependant, l'augmentation de cette charge cognitive provoque généralement la diminution des performances des utilisateurs et donc celles des tâches à réaliser. Par conséquent, cette diminution de performances implique souvent une augmentation des risques d'erreurs donc l'échec d'une mission qui pourrait être très importante voir vitale.
Nous présenterons dans un premier temps un aperçu de quelques travaux de recherche dans le cadre de l'assistance au travail et au télétravail en réalité virtuelle et augmentée. Nous appuyons la première présentation par quelques projets de recherche dans différents domaines :

Téléopération de robots, projet ARITI (Académique 2000-2009)
Maintenance Industrielle, projet AMRA (RNTL 2002-2004)
Tourisme et Océanographie, projet DigitalOcean (ANR RIAM 2006-2009)
Archéologies sous marine, projet VENUS (Européen 2006-2009)
Construction Automobile. Projet TRI (Industriel 2007-2010)

La seconde présentation sera dédiée exclusivement au projet ARITI qui vise à rendre la communication (l'interaction) Homme-Machine distante plus intuitive et plus efficace.

HAUT

isstbligne

4. Bruno Tuffin

VENDREDI 5 FEVRIER 2010

Titre : Simulation d'événements rares et quelques applications en sûreté de fonctionnement

Centre de Recherche Rennes - Bretagne Atlantique de l'INRIA

Bruno Tuffin est chercheur au centre de recherche Rennes - Bretagne Atlantique de l'INRIA. Ses domaines de recherche concernent la tarification et la compétition économique dans les réseaux de communications. ainsi que la simulation de Monte Carlo et de quasi-Monte Carlo avec une attention particulière sur la simulation d'événements rares. Sa page web est http://www.irisa.fr/dionysos/pages_perso/tuffin/

khayam

Résumé

L'estimation d'événements rares est un enjeu importants dans différents domaines tels que la finance, la physique, la biologie la sûreté de fonctionnement, etc. La simulation de Monte Carlo est l'outil d'évaluation privilégié quand les hypothèses sur le modèle mathématique ne sont pas suffisamment fortes pour une résolution exacte ou par analyse numérique classique, mais aussi quand l'espace d'état est trop important pour pouvoir obtenir une réponse par ces mêmes méthodes en un temps raisonnable. Estimer la probabilité d'événements rares par simulation est cependant complexe. En effet, si on cherche par exemple à valider une probabilité de 10^{-9}, il faut par simulation du modèle de base un échantillon de taille 10^9 pour obtenir en moyenne une fois l'événement, et bien plus pour obtenir un intervalle de confiance.
Au cours de cet exposé, nous commencerons par présenter différents contextes caractéristiques d'événements rares. Nous expliquerons ensuite pourquoi la simulation est souvent requise et introduirons les deux techniques majeures dites d'accélération, c'est à dire d'amélioration de l'efficacité. Ces techniques sont l'échantillonnage préférentiel (importance sampling) qui modifie la loi de probabilité de l'échantillon et la ramification de trajectoires (splitting) qui, décompose l'événement rare en une succession d'événements moins rares: dès qu'un événement intermédiaire est atteint, la trajectoire est scindée en plusieurs nouvelles trajectoires tentant d'atteindre l'événement suivant.
Nous décrirons les développements récents dans ce domaines, puis nous focaliserons sur deux exemples d'application en sûreté de fonctionnement de l'approximation de l'estimateur à échantillonnage préférentiel à variance zéro: l'étude des systèmes Markoviens hautement fiables, et la connectivité dans un réseau de communication représenté par un graphe (modèle statique).

Télécharger la présentation

HAUT

isstbligne

5. Sebastien Le-Beux

LUNDI 22 FEVRIER 2010

Titre : Méthodologie de placement pour réseaux sur puce

Canada

Sébastien Le Beux est actuellement post-doctorant à l'École Polytechnique de Montréal, Canada. Il a reçu son doctorat en informatique de l'Université des Sciences et Technologies de Lille en 2007. Ses travaux de recherche portent sur les méthodo- logies de conception des systèmes embarqués à hautes performances.

khayam

Résumé

Les réseaux sur puce (NoCs) sont un paradigme clé pour la réalisation des communications dans les systèmes multiproces- seurs sur puce (MPSoC) de demain. Les NoCs soulèvent de nouvelles questions relatives notamment au placement d'applications et à leur optimisation de manière à atteindre les objectifs de performances et de coûts. Dans cet exposé, nous proposons une approche permettant d'optimiser le placement d'applications en tirant profit des caractéristiques intéressan- tes des NoCs. L'approche en question repose sur l'utilisation d'algorithmes génétiques, qui permettent d'optimiser plusieurs critères à la fois. Nous montrons des résultats d'optimisation pour des MPSoC contenant plusieurs dizaines de processeurs.
Biographie en Anglais : Sébastien Le Beux is currently post-doctoral researcher at the École Polytechnique of Montreal, Canada. He received a PhD. in computer science from the University of Lille in 2007. His research interests include the design of parallel, embedded and reconfigurable architectures, model driven engineering and the mapping of intensive signal processing applications onto networks on chip.

Télécharger la présentation

HAUT

isstbligne

6. Ikhlef Bechar

VENDREDI 26 MARS 2010

Titre : Prototype de vidéo-surveillance quasi-temps réel pour la détection précoce d'infestation dans une serre équi- pée d'un réseau de cameras

l'INRIA de Sophia Antipolis Méditerranée

Ikhlef Bechar a obtenu le D.E.A. Mathématiques Vision Apprentissage a l'ENS de Cachan, le Doctorat en Mathématiques Appliquées - Spécialité Analyse d'image biomédicale à l'université de Paris René Descartes en collaboration avec l'INRA de Jouy en Josas, l'Institut Curie de Paris et l'IRISA de Rennes. Son premier post-doctorat a été dans le domaine de l'analyse d'image IRM cardiovasculaire a Oxford Center for Magnetic Resonance Imaging, Université d'Oxford (Angleterre). Actuellement, il est post-doctorant en vision pour la vidéo-surveillance dans l'équipe/projet PULSAR, INRIA de Sophia Antipolis Méditerranée.

khayam

Cet exposé s'inscrit dans le domaine de la video-surveillance pour la lutte intégrée dans les cultures sous-serres équipées d'un réseau de capteurs optiques (cameras). La principale motivation pour ce projet est principalement la réduction de l'utilisation de pesticides dans les cultures sous-serres en favorisant les méthodes de lutte biologique (via l'introduction d'insectes auxiliaires qui vont s'attaquer à l'espèce d'insectes ravageuse). Toutefois, pour qu'une lutte biologique soit efficace, il est impératif de pouvoir détecter très précoce- ment les attaques proéminentes d'insectes ravageurs d'une culture sous-serre. Une des solutions consiste donc à équiper une serre d'un réseau de cameras, ces dernières vont inspecter de façon continue durant la journée certaines zones "de risque" à l'intérieur de la serre qui constituent généralement les foyers de ces insectes ravageurs. Un système de piégeage d'insectes (appelé pièges collants) permet donc de réaliser un espèce d'échantillonnage spatio-temporel de la population des insectes ravageurs. Ces images étant captées par les cameras et envoyées par la suite sur un ordinateur où elles seront stockées et analysées en quasi-temps réel via des techniques d'analyse d'image afin de pouvoir estimer la taille des échantillons qui auront été pièges pendant une certaine période. Si cette taille dépasse un certain seuil toléré, une alarme peut être déclenchée afin que le cultivateur en soit averti et pour qu'il prenne en conséquence les mesures de lutte adaptées avant que la situation ne devienne hors de son contrôle.
Les difficultés rencontrées sur le plan analyse d'image se situent à plusieurs niveaux. Il y a d'abord les contraintes in-situ de l'applica- tion (changement de luminosité, ombres, outliers, etc.). Ensuite, il y a la très faible résolution spatiale et le faible rapport signal/bruit des insectes d'intérêt dans les vidéos, ce qui fait de leur détection dans les videos et leur distinction des fausses alarmes un vrai défi. Enfin, la grande taille des images qui est nécessaire pour pouvoir visualiser les insectes mais en même temps, elle rend l'analyse quasi-temps réel difficile.
Pour arriver finalement à un prototype de vision qui permet la détection précoce de certaines espèces d'insectes ravageurs dans les cultures sous-serres (en l'occurrence les aleurodes et les pucerons) qui est à la fois quasi-temps réel et qui réalise un comptage suffisamment sur des insectes ravageurs, nous combinons de façon parcimonieuse une série d'algorithmes de traitement d'image et vidéo que j'aurai donc le plaisir de vous décrire en détail dans l'exposé.

Télécharger la présentation

HAUT

isstbligne

ISSTB : Institut Supérieur des Sciences et Technologie de Brest